Aujourd’hui, près d’un locataire sur deux déclare que les biens proposés à la location ne correspondent pas à leur demande. Peu importe le profil, l’immobilier s’adresse à un public aussi exigeant qu’il s’agisse d’un achat ou d’une location. Les critères s’accumulent et pour plaire aux candidats le bailleur doit alors cerner l’ensemble de leurs attentes. Comment louer son appartement rapidement ? Afin de trouver un bon locataire en peu de temps nous vous délivrons aujourd’hui 6 conseils. 

Obtenir les diagnostics obligatoires 

Les différents types de diagnostics 

Avant de proposer la location d’un bien immobilier, il faudra vous assurer que ce dernier correspond aux normes. C’est pourquoi la loi impose la réalisation de diagnostics techniques obligatoires. Tous ne seront pas à effectuer et ils seront déterminés par l’année de construction du logement, sa localisation ainsi que son état général. Pour la plupart vous retrouverez : 

  • le DPE (diagnostic de performance énergétique) ; 
  • le constat de risque d’exposition au plomb ; 
  • l’état d’amiante pour les logements construits avant juillet 1997 ; 
  • l’ERNT (l’état des risques naturels et technologiques) ; 
  • le CREP (constat de risque d’explosion au plomb) pour les biens édifiés avant 1949. 

Une attestation de superficie loi Boutin sera également demandée préalablement à la location. Véritable certificat de mesurage, elle permettra d’indiquer les superficies habitables de votre bien. 

Qui peut réaliser les diagnostics obligatoires ?

Vers qui se tourner pour réaliser ces diagnostics techniques ? Vous êtes libre de faire appel au professionnel de votre choix. Cependant, si vous passez par une agence de gestion locative, cette dernière se chargera directement de leur réalisation en même temps que la gestion courante de votre bien. Vous ne savez pas comment louer un appartement ? Beaucoup plus simple et rapide, l’agence vous évitera de rechercher quels sont les documents techniques à fournir ainsi que les différents diagnostiqueurs certifiés à contacter.

Fixer un loyer adapté pour louer son bien immobilier

L’encadrement des loyers dans certaines zones 

Une fois votre logement aux normes, il s’agira alors de fixer un loyer adapté à l’emplacement, la superficie et l’état de votre bien. Le prix est un élément déterminant, c’est la première indication qui sera visible sur votre annonce. Et cette dernière pourra vite passer à la trappe si le loyer ne correspond pas à ce qui est pratiqué sur le marché.  

Pour louer son logement, ce prix pourra cependant être soumis à certaines restrictions comme : 

  • le plafonnement des loyers à Paris ; 
  • l’encadrement des loyers en zones tendues. 

Penser à revaloriser son loyer chaque année

Si ce n’est pas la première fois que vous louez votre bien, il est alors possible de revaloriser le montant de son loyer en se basant sur l’indice de Référence des Loyers (IRL). Il s’agit d’un indicateur vous permettant d’établir les augmentations annuelles que vous avez la possibilité d’exiger envers vos locataires. Toutefois, cette révision doit être distancée d’un an entre chaque révision. 

S’inspirer de la concurrence pour fixer son loyer 

Si le bailleur n’est pas soumis à ces zones de restriction, il peut alors fixer le tarif qu’il souhaite pour louer son appart. Et pour cela rien n’est plus efficace que d’analyser la concurrence. Le principe est simple, se rendre sur plusieurs sites d’annonces de locations d’appartements et maisons afin de repérer tous les logements disposant des critères identiques aux vôtres comme : 

  • le secteur géographique ; 
  • la surface habitable ; 
  • l’état de votre bien (neuf, ancien, etc.) ; 
  • la nature du logement (meublé ou vide). 

Forcément, un 50 m2 meublé en plein cœur de Paris ne se verra pas appliquer le même loyer qu’un logement identique situé en Seine–Saint-Denis. Les prix fixés par la concurrence représentent pour vous un véritable indicateur de confiance. 

Déléguer l’estimation à une agence de gestion locative 

Une autre solution pour obtenir une estimation juste du loyer à appliquer est de faire appel à un expert immobilier. Si vous déléguez la gestion courante de votre bien, votre agence se chargera alors de trouver le loyer adapté à votre logement. 

Réaliser des petits travaux de rénovation

Utiliser la technique du Home Staging 

Vous avez fixé un loyer que vous estimez juste et pourtant aucune visite n’est programmée ? Il est peut-être temps de réaliser un petit rafraîchissement du logement. 

Connaissez-vous le Home Staging ? Cette technique tout droit arrivée des États-Unis consiste à réaménager, désencombrer et rénover votre logement afin qu’il plaise au plus grand nombre. Associé à une vente immobilière, on estime que ces petits travaux ne doivent pas dépasser 4 % du prix de vente. Le principe demeure le même en location : rénover à moindre coût. Et parfois le seul fait de changer la disposition d’une pièce suffit à lui apporter un nouvel attrait. 

Déduire des impôts les travaux réalisés 

L’idée est de rendre votre logement le plus attrayant possible afin qu’il se démarque du lot. N’hésitez donc pas à réaliser les travaux nécessaires et à valoriser votre bien. D’autant plus que les sommes engagées ne sont pas perdues. En effet, les travaux permettront entre autres : 

  • une déduction des impôts : les travaux de rénovation pour améliorer le confort et potentiel d’un appartement en location sont déductibles ; 
  • augmenter le montant du loyer : avec un bien rénové, vous pourrez prétendre à un loyer plus élevé. 

Mettre en ligne une belle annonce 

Bien rédiger l’annonce de location

Une fois le logement prêt pour la location, il sera alors temps de rédiger son annonce. Afin que cette dernière fonctionne, il faudra être clair, complet et précis. Répondez à toutes les questions que pourrait se poser un locataire à savoir : 

  • la localisation du logement (sa proximité avec les commodités, etc.) ; 
  • les caractéristiques principales du bien (sa superficie, son étage, son exposition, etc.) ; 
  • une description de l’appartement (nombre de pièces, équipements) ; 
  • le montant du loyer et des charges ; 
  • la date de disponibilité du bien ; 
  • les caractéristiques spécifiques du bien (présence d’un parking, ascenseur, etc.) ;
  • vos coordonnées afin de pouvoir vous joindre pour une éventuelle visite. 

Comment bien louer son appartement ? La précision de l’annonce atteste du sérieux et de la qualité du bien. 

Réaliser de beaux clichés du logement

Les photos représentent également un aspect essentiel de l’annonce. C’est pourquoi privilégier des clichés de qualité qui mettent réellement en valeur le bien permettront de le louer plus rapidement. Pour cela, ne lésiner pas sur les moyens, il faut que le logement soit propre, attrayant et désencombré, mais pas seulement. 

Pour avoir encore plus d’impact, pensez à réaliser des photos en journée de préférence ensoleillée et évitez des clichés trop sombres. De même, favorisez le format paysage en horizontal et placez-vous à l’extrémité de la pièce en dé zoomant au maximum avant de prendre la photo. 

Optimiser la diffusion de l’annonce 

Afin de rendre visible votre annonce, n’hésitez pas à multiplier les canaux de diffusion. Cela permettra d’augmenter votre visibilité sur les réseaux et de maximiser vos chances de louer rapidement. Une multitude de sites existent aujourd’hui afin de déposer ses annonces immobilières alors ne vous limitez pas ! 

Sélectionner ses locataires avec soin 

Si toutes les précédentes étapes ont été réalisées avec brio, vous devriez avoir un certain nombre de demandes de visite. Il va alors falloir aménager son temps afin de répondre aux appels, organiser les rencontres et réceptionner les dossiers de vos potentiels locataires. Vous ne pourrez d’ailleurs pas réclamer n’importe quel document à ce dernier, mais seulement ceux établis par le décret du 5 novembre 2015

Toutefois, vous pourrez rapidement identifier à travers ces documents : 

  • les ressources du locataire : idéalement il doit détenir 2 à 3 fois le montant du loyer ; 
  • la présence de garants disposant de bonnes conditions. 

Cependant faire louer son appartement en faisant appel à une agence de gestion locative vous permettra de vous décharger de l’ensemble de ces tâches en confiant à des experts de l’immobilier le soin de s’en occuper. 

Souscrire une assurance de loyers impayés

Afin de vous prémunir du défaut de paiement de vos locataires, vous disposez également de la possibilité de souscrire une assurance contre les loyers impayés. Même si vous pensez que le profil de ce dernier est idéal, vous n’êtes jamais à l’abri d’un incident de parcours. 

Si votre bien est géré par une agence immobilière ou de gestion locative, cette garantie sera systématiquement proposée dans votre contrat. Avec Prestige Investissement, vous bénéficiez d’un contrat d’assurance contre les loyers impayés négocié aux tarifs les plus concurrentiels. 

Bien louer son appartement est donc subordonné à la mise en place de ces différentes actions. Nul doute qu’en suivant ces conseils vous trouverez rapidement vos locataires. Mais parce que la gestion courante de votre logement prend du temps et nécessite certaines connaissances, il peut alors être utile de déléguer cette mission à une agence de gestion locative. Chez Prestige Investissement nous vous proposons une solution complète afin de réaliser un suivi général et efficace de votre bien.